Six compagnons serbes accusés de terrorisme international!

Publié le par ced

 


LIBERTE POUR LES OTAGES!

Cela fait maintenant 88 jours que nos amis ont été arrêtés : Tadej Kurepa, Ratibor Trivunac, Sanja Djokic, Ivan Vulovic et Nikola Mitrovic. Ivan Savic a été arrêté quelques jours plus tard. L'enquête sur les accusations idiotes de terrorisme international (*) a pris fin, et pourtant nos amis sont toujours en prison!


Nous exigeons la libération des personnes arrêtées!


Alors que toutes les diverses variétés de dégénérés fascistes sont ouvertement tolérées par le Pouvoir serbe, tous les « gauchistes » et les anti-fascistes sont punis de façon draconienne! Sans jugement, a priori, ils sont condamnés pour des choses qu'ils n'ont pas faites! Sur toutes ces informations le silence est total! Pas une seule voix opposée à la décision de l'État bête et méchant!


La majorité et l'opposition, les libéraux et les conservateurs, les fascistes et les carpettes prétendument protectrices des droits de l'homme, acceptent tous avec enthousiasme cette violence si évidente de la loi!


Honte à la Serbie!


Mais, l'état totalitaire serbe en finira! Aujourd'hui, les anarchistes sont dans la ligne de mire, demain ce sera quelqu'un d'autre! Alors tu ne devras pas te réveiller, te lamenter et pleurer, en disant que tu ne savais pas! Tu le savais, mais tu es resté tranquille! Cela te rend complice du crime!!!


Il n'est pas surprenant que le public gavé de « pudding » ne se plaigne pas. Mais il manque de façon inattendue et de manière décisive le renfort et le soutient de certains qui se disent nos camarades! Nos amis sont toujours en prison. Réveillez-vous bonnes gens qui dormez! Augmentons la pression! Ils ont la clé et la clé semble s'être envolée. Tous, tout le monde, vous devriez faire ce que vous pouvez. Ne demandez pas à d'autres comment aider, venez avec ce que vous êtes, tout ce que vous ferez sera bien.


« La nuit dernière, ils en ont pris un, et nous sommes restés tranquilles, et ils en ont pris un deuxième et un troisième. A la fin il ne restera personne pour demander quand ils nous ont pris... »

Bertolt Brecht



C'EST L'ETAT LE VRAI TERRORISTE !


 

(*) Ils sont accusés d’être impliqués dans une dégradation de la façade de l’ambassade de Grèce à Belgrade le 25 Août. Les dommages sont négligeables: une fissure dans une fenêtre, une petite marque de brûlure et un A cerclé sur sur la façade de l’ambassade. L’acte a été revendiqué par un groupe anarchiste « Soleil noir », acte de solidarité symbolique avec l’anarchiste grec Theodoros Iliopoulos alors en grève de la faim et incarcéré depuis les luttes à Athènes en décembre de l’année dernière suite à l’assassinat d’Alexandros Grigoropoulos abattu par un policier.

Mais, immédiatement, la police serbe a utilisé les médias pour démarrer une campagne contre les anarchosyndicalistes, bien qu’un des accusés ait clairement et publiquement déclaré qu’il ne savait rien de cette action. En effet, nos compagnons ont appris par les médias l’attaque contre l’ambassade de Grèce et l’existence du groupe qui l’a revendiquée. Ces moyens de lutte politique individualiste ne sont pas ceux de nos compagnons, au contraire ils affirment publiquement leurs positions politiques et cherchent à favoriser un mouvement ouvrier auto-organisé.



Source : Forum rouge et noir (http://cnt.ait.caen.free.fr/forum/viewtopic.php?f=13&t=5962)

D'après la traduction de l'article suivant, daté du 21 Novembre 2009 (http://afans.org/vesti/sloboda-za-uhapsene-21112009):


SLOBODA ZA UHAPŠENE!


Prošlo je 78 dana od kako su uhapšeni naši drugari Tadej Kurepa, Ratibor Trivunac, Sanja Đokić, Ivan Savić, Ivan Vulović i Nikola Mitrović. Istraga po idiotskoj optužbi za međunarodni terorizam je okončana, a naši prijatelji su i dalje u zatvoru!


Zahtevamo da se uhapšeni oslobode!


Razno-razni fašistički degenerici se otvoreno tolerišu, dok se levičari i antifašisti ad hoc drakonski kažnjavaju! Bez suđenja, unapred, oni su osuđeni za nešto što nisu uradili! Preko svega ovoga javnost prelazi ćutke! Ni jednog jedinog glasa koji bi se usprotivio odluci zlikovačke državne vrhuške! I pozicija i opozicija, i liberali i konzervativci, i salonski fašisti i vajni borci za ljudska prava jednako oduševljeno su prihvatili ovu toliko očiglednu zloupotrebu zakona!


Srbijo, sramota!


Ali, totalitarizam države Srbije neće se završiti na ovome! Danas su na redu anarhisti, sutra će biti neko drugi! A onda se nemojte buniti, kukati i plakati, praveći se da niste znali! Znali ste, ali ste ćutali! Time ste postali saučesnici u zločinu!!!


Nije neočekivano da se cela tupava javnost ne buni. Neočekivano je da fali odlučnija i jača podrška nas koji smo saborci! Naši drugovi su još uvek u zatvoru. Dobri ljudi sede utamničeni! Pojačajmo pritisak. Oni zu zaključani a ključ je izgleda bačen. Svako treba da uradi šta može. Ne pitaj druge, smisli sam/a kako da pomogneš.



DRŽAVA JE SAD TERORISTA!


« Sinoć su odveli jednog, a mi smo ćutali, pa su odveli drugog i trećeg. Na kraju neće biti nikog da pita kada budu odvodili nas... »

Bertold Breht

 

Commenter cet article